Éditorial

Résumé

Ce second numéro de Pratiques de la communication réunit huit contributions qui entendent éclairer les enjeux de la formation aux compétences rédactionnelles, en interrogeant les origines des difficultés des étudiants et en proposant des approches pédagogiques qui dépassent la simple remédiation. Comment amener les étudiants à s’investir dans le processus d’écriture ? Telle est la question centrale de ce numéro. Qu’il s’agisse d’écriture journalistique (partie 1), créative (partie 2) ou (pré)professionnelle (partie 3), tout l’enjeu réside pour les enseignants dans la mise en place d’activités qui permettent aux apprenants de s’approprier la pratique de l’écrit : d’abord pour qu’ils soient en mesure d’adapter leurs textes aux différentes situations de communication, mais plus largement, pour qu’ils se conçoivent comme des sujets autonomes et éclairés, quelle que soit l’activité rédactionnelle à réaliser.

Mots-clés

Aucun mot-clé n'a été défini.

Plan de l'article

Télécharger l'article

Ce second numéro de Pratiques de la communication réunit huit contributions qui entendent éclairer les enjeux de la formation aux compétences rédactionnelles, en interrogeant les origines des difficultés des étudiants et en proposant des approches pédagogiques qui dépassent la simple remédiation. Comment amener les étudiants à s’investir dans le processus d’écriture ? Telle est la question centrale de ce numéro. Qu’il s’agisse d’écriture journalistique (partie 1), créative (partie 2) ou (pré)professionnelle (partie 3), tout l’enjeu réside pour les enseignants dans la mise en place d’activités qui permettent aux apprenants de s’approprier la pratique de l’écrit : d’abord pour qu’ils soient en mesure d’adapter leurs textes aux différentes situations de communication, mais plus largement, pour qu’ils se conçoivent comme des sujets autonomes et éclairés, quelle que soit l’activité rédactionnelle à réaliser.

Continuer la lecture avec l'article suivant du numéro

Un atelier d’écriture créative à l’IUT pour se construire comme sujet-écrivant

Jacqueline Lafont-Terranova

L’expérimentation présentée dans cet article a été mise en place en 1998 au département informatique de l’IUT d’Orléans, dans le cadre de l’enseignement d’expression-communication (EC) dont j’étais responsable. Articulée autour d’un atelier d’écriture créative, elle a impliqué une quizaine d’intervenants et concerné plus de 2000 étudiants depuis ses débuts. L’objectif de développer des compétences transférables dans les écrits de spécialité et (pré)professionnels supposait de proposer « aux étudiants un espace-temps d’écriture privilégié qui favorise la prise de conscience de leurs atouts...

Lire la suite

Du même auteur

Tous les articles
Recension de Maurice Niwese, Jacqueline Lafont-Terranova, Martine Jaubert (2019). Écrire...
N°2 / 2020

Recension de Maurice Niwese, Jacqueline Lafont-Terranova, Martine Jaubert (2019). Écrire et faire écrire dans l’enseignement postobligatoire. Enjeux, modèles et pratiques innovantes

Lire la suite
Editorial
N°1 / 2019

Editorial

Lire la suite